Bien choisir sa formation en implantologie

On fait le point dans cet article sur les trois options les plus courantes pour votre formation en implantologie.

Publié le 10 octobre 2022

Bien choisir sa formation en implantologie

Le D.U (diplôme universitaire)

La faculté de chirurgie dentaire valide le sérieux et la qualité des enseignements qui y sont dispensés. Vous aurez peut-être le plaisir de retrouver des professeurs que vous avez jugés pertinents durant vos études. Retourner à la fac, c’est l’assurance de pouvoir ajouter un diplôme universitaire reconnu par le conseil de l’ordre à votre CV.

Pour autant il n’y a pas de Diplôme Universitaire à tous les coins de rues. Pas toujours simple de reprendre un cursus long lorsque l’on souhaite donner plus d’ampleur à son exercice… Pris d’assaut, les DU proposent un nombre de places limité. Vous serez peut-être contraint de repousser votre projet de formation en implantologie à l’année suivante.

Le tutorat avec un implantologue

La solution est rassurante : vous travaillez main dans la main avec un dentiste expert qui vous passe le relais de façon progressive. Vous n’êtes jamais seul face à des cas qui peuvent s’avérer complexes. De plus, vos patients ne seront pas les cobayes de l’application directe de théorie en solitaire.

Vous trouverez facilement un implantologue proche de votre cabinet. Son équipe pourra également être très formatrice envers la vôtre pour la préparation et la gestion du plateau technique.

Le bémol ? La sélection de votre tuteur. Tout reposera sur son expérience et sa capacité à transmettre son savoir. Une base théorique en amont est nécessaire car votre formation ne s’appuiera que sur la pratique.

La formation privée

Formation accélérée en trois jours, cursus long, e-learning : il en existe de toutes sortes… Ces formations sont souvent conçues par des associations scientifiques mais proposées également par des industriels pouvant ainsi mettre en valeur leurs produits. La qualité de l’enseignement donné lors de ces formations est validée par différentes certifications qui peuvent donner lieu à une prise en charge.

Il n’est pas rare que plusieurs praticiens se partagent les sujets abordés (prothèse, planification, lecture de scanner, parodontologie…) ce qui donne lieu à un partage d’expériences très riche. Si une marque d’implants est représentée, c’est l’occasion de bénéficier d’un tarif attractif lorsque vous souhaiterez vous équiper pour démarrer l’implantologie.

Conclusion

En somme, il n’y a pas de mauvaise formation pour apprendre à poser des implants, il y a celle qui convient à votre exercice. Avant de choisir posez-vous les bonnes questions :

Cette formation est-elle compatible avec mon activité ?

Est-ce que la formation de mon équipe est inclue ?

Y-a-t-il un équilibre théorie/pratique dans cette formation ?

Le nombre d’heures de formation sera-t-il conforme aux critères de mon assurance professionnelle ?

Faites le point sur vos objectifs et vos besoins en termes d’accompagnement. Se former est un investissement sérieux, ne négligez pas votre implication : il faudra y consacrer du temps. Pensez aussi à vous féliciter pour ce projet qui peut fédérer toute une équipe et donner un nouvel élan à votre cabinet.

 

Retrouvez nos formations ici

Dans la même rubrique
  • À découvrir
Optishade
  • À découvrir