Objectif : Favoriser l’adoption et l'observance du nettoyage interdentaire

La plupart des patients, en particulier ceux qui visitent régulièrement les cabinets dentaires, sont informés de l’importance du nettoyage interdentaire. Malheureusement, bon nombre ne suivent pas les conseils prodigués. Une des clés est d’aider le patient à en comprendre les enjeux et les risques, ainsi que les recommandations qui lui sont faites.

Publié le 10 octobre 2022

Objectif : Favoriser l’adoption et l’observance du nettoyage interdentaire

Bien que la communication sur les risques de développement de pathologies bucco-dentaires soit une tâche courante pour tous les professionnels dentaires, elle demeure un exercice d’équilibre difficile.

Les patients éprouvent souvent de la difficulté à comprendre et à conserver l’information sur les risques [1]. Beaucoup sont enclins à un optimisme irréaliste« d’autres sont à risque, pas moi » ou pensent avoir « de bonnes dents comme tout le monde dans la famille » et n’ont donc pas besoin de s’inquiéter. Pour ces patients, il convient d’insister sur les enjeux en communiquant efficacement les risques afin d’aider à améliorer les connaissances, la prise en compte et la prise de décision.

Souvent, les patients sont confrontés à une surcharge d’informations et à une difficulté à s’en rappeler [2]. Une étude transversale portant sur des questionnaires patients a révélé qu’ils ne se souviennent pas autant des conseils et des mesures prodigués, que les professionnels de santé bucco-dentaire le pensent.

Voici quelques conseils pratiques :

  • Écouter les patients avec empathie et utiliser un langage approprié pour aligner les perceptions et les attentes des patients avec leur expérience.
  • Faire bon usage des outils visuels tels que les infographies. Les chercheurs ont constaté que leur utilisation peut augmenter la compréhension des patients [3].
  • Questionner et réexaminer régulièrement les patients pour adapter le discours sur les risques et les recommandations qui leur sont les plus pertinents.

Au besoin, ne pas hésiter à rejeter en douceur l’optimisme irréaliste et à faire savoir aux patients que, sans nettoyage interdentaire, ils développeront une gingivite.

Afin de sensibiliser le Grand Public à l’importance de cet acte, dans un contexte où seuls 16% des Français déclarent utiliser un accessoire interdentaire au quotidien (Etude SUNSTAR 2021), GUM® a développé la campagne NEW ME (Nouveau moi).

Un message-clé : la brosse à dents ne nettoie que 3 des 5 faces d’une dent et ne permet d’éliminer que 50% de la plaque, il faut donc un accessoire spécifique pour atteindre les zones hors d’accès de la brosse.

 

N’hésitez pas à inciter vos patients à se rendre sur notre page consacrée à cette sensibilisation ici et à télécharger le calendrier des 21 jours pour adopter la nouvelle habitude du nettoyage interdentaire.

Dans la même rubrique
  • À découvrir
  • À découvrir