Pasteur recommandait l’usage modéré du vin pour la santé ; certains dentistes le jugeaient favorable avec ses oxydo-réducteurs. D’autres se méfient de l’alcool contenu qui perturberait la couche superficielle de l’émail. Pour ces derniers, (qui évoquent des sondages indiquant seulement 16% des interrogés conscients de ce que l’alcool serait dangereux) il est une source de publications intarissable !

L’ eau « ferrugineuse » avait eu son heure de gloire. Et voici que nos auteurs nous mettent en garde contre ce vin qui, avec une célérité remarquable, déplacerait en dépit de la cuticule, les ions calcium de la surface énamélaire. Les uns suggèrent de se rincer entre chaque verre de vin avec de l’eau ! Mais d’autres alternatives sont évoquées, comme consommer des aliments dits « détergents ». Chargés en ions calcium et autres, ils interfèrent instantanément pour contrer les effets délétères de l’alcool contenu dans la boisson en question, et on suggère sans rire de consommer parallèlement, immédiatement, en association, du céleri et du fromage « entre deux verres » !

Etan Smallman, Mail on Line 6 août 2014 Celery and cheese with clean teeth in between glasses of wine