Grande nouvelle ! Tous les professionnels de santé peuvent désormais se faire vacciner contre le SARS-CoV2. Les moins de 65 ans recevront le vaccin AstraZeneca (sauf s’ils ont déjà reçu une première injection avec un autre vaccin) et les plus de 65 ans, Pfizer ou Moderna. Pour vous faire vacciner, nul besoin d’avancer les frais, vous n’aurez qu’à présenter un justificatif sur les sites de vaccination.

Dans le détail, sont éligibles au vaccin « les professionnels de santé, quel que soit le lieu d’exercice, les professionnels travaillant en établissement de santé quelle que soit leur profession, les professionnels travaillant en établissement ou service médico-social intervenant auprès de personnes vulnérables, les salariés de particuliers employeurs intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables (aides à domicile), les sapeurs-pompiers », explique l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France. « Les personnes ayant eu une première injection Pfizer et qui n’auraient pas encore eu de RDV de seconde injection doivent appeler les centres de vaccination », rappelle-t-elle au passage.

La vaccination bientôt possible dans les cabinets et en pharmacie

Pour découvrir où vous vous faire vacciner près de chez vous, rendez-vous sur le site des ARS, qui actualise les lieux progressivement. Il s’agit pour l’heure surtout de centres hospitaliers. Au cours de la deuxième quinzaine de février, la vaccination devrait commencer dans les cabinets médicaux ou en pharmacie avec le vaccin AstraZeneca.

Développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l’université d’Oxford, ce dernier a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Son efficacité a été remise en question pour les plus de 65 ans et dans les pays où les variants sont présents. Pour calmer les inquiétudes une bonne fois pour toutes, l’OMS s’est publiquement exprimé en faveur de ce vaccin jeudi 11 février. « Les personnes de plus de 65 ans devraient recevoir le vaccin », a ainsi déclaré le président du Groupe d’experts, Alejandro Cravioto, en conférence de presse. Et ce, même dans les endroits où les variants circulent.

Ci-dessous le tableau récapitulatif de l’Assurance maladie.