Janssen, division pharmaceutique du groupe Johnson & Johnson, a reçu les autorisations nécessaires au démarrage de l’essai clinique baptisé “Ensemble 2” qui évaluera l’efficacité et la sécurité du candidat vaccin Ad26.COV2.S pour la prévention de la Covid-19 chez l’adulte. En France, 1175 volontaires, parmi ceux ayant répondu à l’appel de la plateforme Covireivac, mise en place sous l’égide de l’Inserm et des CHU, seront inclus dans cet essai qui sera mené sur 30 000 personnes dans le monde.

Pour mener cette étude, huit centres ont été sélectionnés en France, pour inclure près de 1200 volontaires, soit environ 150 participants par centre. Il s’agit de comparer la fréquence de la maladie entre la population ayant reçu le vaccin et celle qui aura reçu le placebo. Le but est de déterminer si l’administration de deux doses du vaccin à l’étude est efficace et s’il protège contre l’infection et la maladie causées par le SARS-CoV-2. Le candidat vaccin développé par Janssen est basé sur une version atténuée d’un virus responsable de rhinopharyngite chez l’homme (adénovirus) afin de produire seulement une partie du virus de la Covid-19, la protéine spike « S », qui sera reconnue par le système immunitaire et induira ainsi une réponse immunitaire.

Efficace à 66 % contre le Covid-19

Il s’agit aussi de bloquer la multiplication du SARS-CoV-2 dans l’organisme. Ce vaccin dit à « vecteur viral non réplicatif » repose sur une technologie utilisée pour l’un des vaccins contre Ebola, approuvé par l’Agence européenne du médicament. Il sera administré par voie intramusculaire aux volontaires en deux injections ; la seconde injection étant administrée 57 jours (8 semaines) après la première. Le détail du protocole de l’essai est publié sur la plateforme ClinicalTrials qui recense tous les protocoles cliniques à travers le monde.

Les premiers résultats disponibles montrent que le candidat vaccin est bien toléré et induit la production d’anticorps neutralisants contre le SARS-CoV-2 chez plus de 90 % des participants 29 jours après la vaccination et chez près de 100 % d’entre eux après 57 jours. Des données préliminaires montrent que ce vaccin était efficace à 66 % contre le Covid-19. Ils montrent aussi que le schéma vaccinal en deux doses (contre une seule injection) multiplie par 2 à 3 la quantité d’anticorps produits contre le SARS-CoV-2.