Pour contribuer à « vaincre les réticences vis-à-vis du vaccin contre la Covid-19 », l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) invite les professionnels libéraux à placarder une affiche « Je me vaccine, et vous ? » dans leurs locaux et à relayer ce message sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué paru 1er février, l’UNAPL rappelle l’importance d’une vaccination « porteuse d’espoir » et souligne le rôle des libéraux de santé dans sa promotion.

« En se vaccinant eux-mêmes lorsqu’ils seront appelés à le faire et en le faisant savoir aux 5 millions de Français qui s’adressent chaque jour à eux, par leur exemple et le dialogue, les professionnels libéraux contribueront à vaincre les réticences vis-à-vis du vaccin contre la Covid-19 », assure l’UNAPL.

« Je me vaccinerai quand mon tour viendra »

Car, en plus des mesures barrière et du dépistage, « les vaccins sont aujourd’hui le meilleur moyen pour faire reculer cette pandémie et vaincre la Covid-19 », argue l’organisation, qui rappelle au passage que faire reculer l’épidémie, « c’est aussi relancer la dynamique économique du pays et préserver les emplois ».

« Se vacciner et le faire savoir est un acte citoyen pour les professionnels libéraux. Personnellement, je me vaccinerai lorsque mon tour viendra. C’est par la vaccination que, tous ensemble, nous viendrons à bout de la Covid-19 », conclut quant à lui Michel Picon, président de l’UNAPL, qui agrège 67 syndicats professionnels représentant 1,4 million d’entreprises libérales.

Pour rappel, selon un sondage Odoxa-Backbone consulting pour Franceinfo et Le Figaro publié le 14 janvier, seuls 56% des Français seraient prêts à se faire vacciner contre la Covid-19.