Dentifree est né de la rencontre entre un ancien professeur de la faculté de Nancy et Nicolas Thibert (notre photo), ancien industriel dentaire avec, comme ligne directrice, la baisse des prix des implants. Ils proposent ainsi des prix inférieurs de 40 %, en moyenne, sans toucher à la qualité. Nicolas Thibert a expliqué à La Voix du Nord : « Ici, pas de tableaux de maîtres, les chaises de la salle d’attente ne sont pas très luxueuses, ce n’est pas immense… mais tout est fait pour la confidentialité et la détente, pendant le soin. Le stress, pas plus que l’argent, ne doit être un frein aux soins dentaires. » Il y revient sur la qualification de low-coster : « Si cela signifie décoller à l’heure, atterrir à l’heure, être en sécurité mais d’avoir un peu moins de confort, sans que ce ne soit désagréable, puisque le trajet est court : alors oui, nous sommes low-cost. » Marseille, Nantes, Annemasse, entre autres, devraient emboîter le pas à la clinique nordiste. Travailler à grande échelle permettra de réduire les coûts, tant dans les locaux lambersartois qu’à l’échelle nationale.