Si vous n’avez pas encore entendu parler de Don’t Look Up : Déni cosmique, c’est que vous vivez dans une grotte. Sorti en décembre sur Netflix le dernier film d’Adam McKay (Very Bad Cops, The Big Short : Le Casse du siècle, Vice…), comédie dramatique sur le réchauffement climatique, bat des records d’audience sur la plateforme et fait couler énormément d’encre dans les médias. Que ce soit pour son sujet polémique ou pour le tournage réalisé dans des situations plus que loufoques, selon ses acteurs, Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Cate Blanchett, Meryl Streep ou encore Thimothée Chamalet, pour ne citer qu’eux. L’une des anecdotes concerne notamment les dents de Jennifer Lawrence, qui interprète avec DiCaprio l’un des deux astronomes tentant d’avertir l’humanité de la menace mortelle qui plane sur elle.

Dès le début du tournage, la jeune femme de 31 ans a perdu une dent, ou plus précisément une facette, en croquant dans une sucette. Mais la pandémie de coronavirus a rendu la situation bien plus compliquée que prévu… « J’ai perdu une dent assez tôt dans le tournage. Et je ne pouvais pas aller chez le dentiste avant la fin du film, alors j’ai dû tourner une grande partie du film sans ma dent. », raconte l’actrice à Variety.  

« Ils ont juste rajouté un effet spécial sur ma dent »

Elle précise le contexte dans le Late Show de Stephen Colbert :  » Manger une sucette, c’était vraiment stupide. C’était une facette. Je ne sais pas si vous savez ce qu’il y a sous une facette, mais c’est bien pire, c’est comme un croc pointu. Et donc, j’ai perdu une facette, et je ne pouvais pas aller chez le dentiste, à cause du COVID, alors ils ont juste rajouté un effet spécial sur ma dent. » Quand le présentateur lui demande combien de temps elle est ensuite restée sans dent, elle répond : « Je ne sais pas parce que quand le tournage a fini, j’étais habituée depuis longtemps et il y avait toujours le Covid, donc je n’étais pas si pressée que ça de le faire réparer… »

Dans Don’t Look : Déni cosmique, Jennifer Lawrence joue l’astronome Kate Dibiaski. Elle et son collègue, le Dr Randall Mindy (Leonardo DiCaprio), découvrent que, dans six mois, une comète détruira la Terre. Devant l’indifférence de la présidente des Etats-Unis pour la dévier de sa trajectoire, ils se mettent en tête de mobiliser le grand public par eux-mêmes.

Dix-sept jours après sa sortie sur Netflix, le long-métrage avait déjà totalisé 321,5 millions d’heures de streaming, devenant ainsi le film le plus vu dans la semaine suivant sa mise en ligne. Début janvier 2022, il était déjà le deuxième long-métrage le plus regardé de l’histoire de la plateforme.

Voir ci-dessous la bande-annonce du film :