MicroMega, fabricant français de dispositifs endodontiques, vient d’annoncer le lancement du programme E-Endo afin de « connecter l’endodontie d’aujourd’hui au patient de demain ». L’entreprise s’est alliée à deux partenaires pour mener à bien son projet : la faculte d’odontologie de Lorraine et la startup La Preuve Numérique. Ce programme a pour but de doter l’endodontie d’un cadre pédagogique, de recherches et d’applications orientées vers l’amélioration de la qualité des soins au patient et la sécurisation du dispositif, ou de l’acte endodontique.

Endodontie : moteur connecté

« Le programme E-Endo se donne, par exemple, pour objectif, de faciliter la prise en charge d’un patient auprès d’un dentiste utilisant une “lime intelligente”. Le moteur connecté pourra accompagner le diagnostic, conseiller une lime plus appropriée si nécessaire, modéliser le canal de la dent traitée en 3D, ou encore enregistrer le traitement effectué dans un dossier patient anonymisé par blockchain. L’échange des données permettra de certifier le matériel utilisé, mais aussi l’acte en soi, en authentifiant le suivi des protocoles de sécurité. Les informations ainsi recueillies pourront constituer une base pour optimiser la formation continue et sur mesure des praticiens », détaille Stéphane Claude, directeur général délégué de MicroMega.

Améliorer la qualité des soins

Le consortium a pour ambition de positionner « le Made in France à la pointe de l’innovation en Europe ». Les trois acteurs mettront en commun leur expertise pour améliorer la qualité des soins prodigués. L’entreprise MicroMega, intégrée au groupe industriel suisse Coltène, fait valoir plus de 115 ans d’expérience dans la conception et fabrication d’instruments de micro-précision. L’université d’odontologie de Lorraine, experte dans la formation et la recherche, aura pour mission de mieux certifier et re-certifier les praticiens, en fonction de l’évolution des pratiques. La Preuve Numérique, startup spécialisée dans le domaine des preuves digitales, assurera la sécurisation des données patients.