En préparation et développement depuis 2008, cet outil collaboratif et électronique est conçu pour émettre et suivre des signalements. e-SIN permettra aux professionnels de santé, praticiens des équipes opérationnelles d’hygiène et responsables du signalement, de se connecter sur un site Internet sécurisé afin de remplir et valider une fiche de signalement, et de la rendre accessible à ses destinataires.

En s’affranchissant du papier, e-SIN allègera la charge de travail de chaque acteur et leur offrira une réactivité et interactivité nouvelles : transmission rapide des informations, échanges sécurisés, suivi de la gestion d’une alerte et de la prise en charge d’un épisode signalé. Chaque utilisateur aura accès, dans la limite de ses droits, à l’historique des signalements et à une restitution automatisée à des fins statistiques, à partir de cette nouvelle base de données nationale, unique et anonymisée.

Le calendrier du déploiement e-SIN est prévu en cinq phases à partir du 10 octobre en commençant par l’interrégion Est ; les interrégions Ouest, Sud-Ouest, Sud-Est et Paris-Nord suivront jusqu’en décembre 2011. Pour accompagner les équipes des établissements de santé durant ce déploiement, des outils pédagogiques sont mis à leur disposition et des sessions de formation sont organisées par les CClin. Au 1er janvier 2012, tous les établissements de santé réaliseront leurs signalements par voie électronique et e-SIN mettra ainsi en contact plus de 4 500 utilisateurs.

e-SIN constitue une étape importante dans la volonté de l’InVS de moderniser les systèmes et pratiques de surveillance en santé publique. Il préfigure l’arrivée d’autres outils de télédéclaration qui seront progressivement mis à disposition des professionnels de santé, pour les maladies à déclaration obligatoire par exemple.