Pour réaliser ces images, les chercheurs ont fait appel à vingt-deux volontaires sains. A l’aide de cure-dents, ils ont prélevé un échantillon de leur plaque dentaire pour les observer au microscope. Grâce à une technique d’imagerie par fluorescence et un séquençage d’ADN, ils ont pu associer chaque genre de bactéries à une couleur.

Cette découverte pose de nombreuses questions. Pourquoi certaines bactéries se développentelles avant les autres ? Que se passe-t-il en cas de maladie des gencives ? Pour la première fois, des chercheurs ont ainsi mis en évidence l’organisation des bactéries sur la plaque dentaire.

*Biogeography of a human oral microbiome at the micron scale, PNAS, January 25, 2016, doi:10.1073/pnas.1522149113