L’objectif affiché est « une meilleure information du public et des patients ». Le Conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes a créé « un logo chirurgien-dentiste ; identité visuelle exclusive destinée à signaler sans équivoque l’exercice de la profession de chirurgien-dentiste », est-il expliqué sur son site web.

Le 22 décembre 2020, le décret n°2020-1658 avait déjà assouplit et encadré les règles de la communication professionnelle pour les praticiens, par le biais d’une modification des dispositions du code de déontologie. Après quoi, il a été demandé au Conseil d’émettre les recommandations aux chirurgiens-dentistes. Ces dernières ont été adoptées en mai 2021 et modifiées lors de la session du 9 décembre.

« Le droit d’usage de la marque Logo Chirurgien-Dentiste est mis, à la disposition des chirurgiens-dentistes inscrits au tableau de l’ordre français par le Conseil national à la condition qu’ils respectent le règlement d’usage et ses annexes. Cette mise à disposition est faite à titre gracieux. L’utilisation de ce logo dans la communication professionnelle du chirurgien-dentiste est une possibilité et ne constitue en rien une obligation », est-il précisé.

Reproduire la marque dans son intégralité

Le logo peut par exemple être utilisé sur la façade d’un immeuble, sur une enseigne lumineuse, une vitrophanie, des documents ou plaques professionnels, des plaques intermédiaires de signalétique, des vêtements et accessoires professionnels, objets, instruments et outils professionnels. Supports numériques, diaporamas, publications ou affichages de manifestations en lien avec la profession sont également une possibilité. Dans chaque situation, le logo ne pourra pas dépasser une certaine taille. Celle-ci est spécifiée dans le Règlement d’usage.

Les enseignes en façade des immeubles doivent quant à elles être fixes et non pivotantes, de forme plate (leur épaisseur peut aller jusqu’à 150mm maximum). Elles ne peuvent pas clignoter, défiler, être animée ou à luminosité variable.

Enfin, les chirurgiens-dentistes ont pour obligation de « reproduire la marque dans son intégralité et telle que déposée à l’INPI en respectant la Charte graphique ». Ils s’engagent « à ne faire aucune modification, ajout ou suppression dans la Marque ». En effet, un usage détourné ou non conforme pourrait être puni par la justice et faire l’objet de poursuites disciplinaires.

L’intérêt de la signalétique

Intérieure ou extérieure, la signalétique est un outil d’orientation et de communication indispensable. « Elle fait partie à part entière de l’identité du cabinet dentaire. Si vous avez un logo avec une identité visuelle basée sur un élément en particulier, cela permet d’uniformiser toutes les autres composantes du cabinet, qu’il s’agisse des supports papier, de la plaque professionnelle, du site Web. Avec ces repères, il est beaucoup plus facile pour les patients de s’y retrouver en seul coup d’œil. Il s’agit surtout d’un outil marketing qui met en avant le professionnalisme du cabinet et les rassure sur ce point. Quand vous entrez dans un bâtiment, que vous voyez une plaque avec des informations détaillées et que vous êtes bien guidé jusqu’au cabinet, cela met forcément en avant le professionnalisme. En parallèle, cela permet au dentiste de faire passer certains messages, sur la modernité ou sur l’atmosphère chaleureuse de son cabinet, par exemple », expliquait Vincent Tirehote, de l’agence marketing Praxiskom, spécialisée dans les cabinets dentaires, à Solutions Cabinet dentaire dans un article sur l’identité visuelle au mois d’octobre.