C’est le 22e appel. Comme tous les ans, l’Institut Français pour la Recherche Odontologique (Ifro), créé en 2000, lance son appel à projets innovant en recherche fondamentale, clinique ou appliquée en lien avec la santé bucco-dentaire. L’objectif étant de soutenir les jeunes chercheurs.  » Force est de constater que l’obtention de résultats préliminaires est indispensable pour postuler à des projets sélectifs d’envergure nationale ou internationale. « , précise l’Ifro dans son communiqué, mis en ligne le 3 septembre.

Le montant maximum alloué sera de 10 000 euros. Pour candidater, le chercheur devra répondre aux critères suivants : être titulaire d’un doctorat d’Université depuis moins de cinq ans et membre d’une unité de recherche. Si elle est autorisée, la contribution d’un partenaire académique ou industriel ne sera pas financée. Le projet sera financé pendant un an et les travaux présentés par les lauréats au cours du congrès 2 023 de l’ADF.

Jusqu’au 28 février

Vous avez jusqu’au 28 février pour déposer votre candidature. Les formulaires d’inscription sont accessibles sur www.adf.asso.f. Mais vous pouvez également aller les chercher au siège de l’Ifro, au 22 avenue de la Grande Armée (75017 Paris). Pour vérifier les critères d’éligibilité, rendez-vous sur ifro-appel-a-projets-2022_vf. Un dossier incomplet ne sera pas étudié, est-il précisé.

L’Ifro a été créé à l’initiative de l’ADF, d’universitaires est de partenaires industriels réunis autour de l’idée de  » fédérer un organisme privé et indépendant dans ses choix pour soutenir la recherche en odontologie. «