L’opération, amicale, prévoit que Danaher rachètera la totalité des actions en circulation de sa cible sur la base d’un prix de 17,10 francs suisses par titre (14,1 euros), selon un communiqué publié par l’entreprise.

Un tel prix traduit une prime de 23 % par rapport au cours de Nobel de la fin juillet, date à partir de laquelle ont commencé à émerger les premières rumeurs d’une offre sur la société suisse. L’offre sera définitive si Danaher obtient au moins 67 % du capital de Nobel Biocare. Nobel Biocare viendra renforcer la division de Danaher spécialisée dans les équipements pour chirurgiens-dentistes. En juillet, Danaher avait annoncé le rachat au conglomérat Siemens de son activité de matériel de laboratoire spécialisée dans la microbiologie.

Mais le groupe de Washington est présent dans toute une série d’autres métiers, comme les tests et diagnostics, les instruments de mesure dans le domaine environnemental, les solutions de paiements et les instruments médicaux. L’offre publique d’achat devrait être formellement lancée autour de mioctobre et les deux parties espèrent finaliser l’opération à la fin de l’année ou au début de l’année prochaine.

Avec AFP