Cette journée sera une véritable enquête sur la douleur, surtout quand a priori cette douleur est inexplicable. Car quel praticien n’est pas confronté chaque jour à cette problématique ? Et comprendre, c’est déjà soigner. Cette journée ne sera pas consacrée à ce que l’on appelle les urgences, mais à la meilleure attitude à adopter en face de ces patients dont on ne cerne pas de manière évidente leurs souffrances. En effet, il s’agira de ce que l’on entend tous les jours : « Docteur, j’ai mal à une dent ».