La plateforme Lovis TeledentalCare vient de recevoir le prix Silver Valley qui récompense les innovations françaises au service de l’avancée en âge de la population. La solution de télé-soin bucco-dentaire, orientée vers un public senior et en situation de handicap, vient d’ouvrir son accès au grand public. La plateforme bucco-dentaire propose une mise en relation « avec un recueil de données à distance avant un rendez-vous qui génère des informations et des conseils. Elle permet aussi d’octroyer une surveillance après le rendez-vous par le praticien », explique le Dr Charles Faroche, chirurgien-dentiste et cofondateur de la start-up.

La plateforme offre au patient un service d’informations et de conseils sur sa situation. Elle lui permet de transmettre les informations qui concerne sa situation au praticien. Elle délivre aussi des conseils relatifs à l’hygiène bucco-dentaire. 

L’intérêt pour le praticien est d’améliorer « la communication qu’il entretient avec son patient. Cela contribue à valoriser la prévention en fournissant par exemple des conseils d’hygiène sur mesure. Ainsi le patient est plus éduqué et à même de prendre une décision au regard d’un plan de traitement éventuel ou simplement d’une prise en charge ». L’analyse des données prétraitées par Lovis avant ou après le rendez-vous génère des alertes auprès du praticien si la situation du patient nécessite un rendez-vous. Celui-ci peut le cas échéant, au vu de l’alerte déclenchée par la plateforme, décider de convoquer le patient au cabinet. 

Télémédecine bucco-dentaire

La plateforme bucco-dentaire propose en outre un service de télémédecine bucco-dentaire. « Des logiciels de prédiagnostic sont mis à disposition des praticiens sur la traumatologie et la dermatologie orale, mais aussi l’endodontie, l’orthodontie, la parodontie ou l’implantologie ». Elle propose aux praticiens un guide sur la conduite à tenir et un plan de traitement. « Nous sommes les seuls à ma connaissance à proposer l’exploitation des empreintes numériques en télémédecine », note Charles Faroche.

Téléconsultation

L’outil numérique permet aussi d’ « identifier rapidement une situation d’urgence afin de permettre à un professionnel d’agir le plus simplement et rapidement possible », procurant ainsi un service à son patient. En cas d’urgence traumatologique, elle délivre également au patient les premières actions à réaliser.

Si la téléconsultation médicale est en plein développement, elle reste mineure en odontologie et ne bénéficie pas du remboursement de l’Assurance maladie. Pour le chirurgien-dentiste gériatrique, la télémédecine bucco-dentaire doit pouvoir être réalisée pour permettre de répondre au besoin « cognitif des patients au travers d’échanges avec les praticiens, car ils ont besoin d’être rassurés ».