Une étude parue en juin 2016, réalisée par Ifop pour la Fédération nationale de la presse d’information spécialisée pour la 3e année, montre que la presse professionnelle dans son ensemble est très bien perçue de son lectorat et répond de manière tout à fait adaptée à ses exigences et à ses attentes.

Ainsi, 92 % des lecteurs en ont une bonne opinion : un plébiscite qui se renforce depuis 2014. Cet avis positif apparaît fortement corrélé avec l’intérêt suscité, puisque d’après l’étude, les lecteurs expriment un intérêt de plus en plus fort à suivre l’actualité de leur profession (92 % ; + 8 points par rapport à 2014). Par ailleurs, les indicateurs employés pour qualifier la presse professionnelle sont quasiment tous à la hausse comparativement à 2014 : elle est jugée « de bonne qualité » pour 92 %, « crédible et fiable » à 91 % (+7), « utile dans l’exercice de son métier » pour 88 % des répondants (+8) et, elle « contribue [aux] besoins de formation » aux yeux de 75 % des professionnels questionnés (-1). Elle permet en outre pour 79 % des répondants de « progresser dans la pratique de [leur] métier ». Autre enseignement de l’étude menée par l’Ifop : la presse professionnelle suscite un fort niveau d’attachement. En effet, 81 % des lecteurs déclarent y être attachés et ils sont moins nombreux (-11 points) à déclarer pouvoir s’en passer.