Le second congrès de l’EACim se tient le 25 septembre en ligne, du fait du contexte sanitaire. Une édition qui permettra de faire toute lumière sur l’intérêt de l’implantologie en céramique, de l’implant unitaire aux grandes réhabilitations. Des praticiens internationaux émérites livreront leur expérience : les Pr Éric Rompen et Marcel Wainwright et les Drs Rouven Wagner, Ted Fields, Andrea Borgonovo, Sammy Noumbissi, Saurabh Gupta et Pedro Silva. « Les huit conférenciers communiqueront sur le thème « The large reconstructions in ceramic implants » avec une grande expertise sur le sujet car ils ont tous au moins dix années d’expérience », souligne le Dr Giancarlo Bianca, président de l’EACim (European Academy of Ceramic Implantology).

Le programme des conférences s’ouvrira avec une présentation du Pr Eric Rompen (Belgique) sur la « Place respective des implants céramiques et métalliques dans une pratique globale de réhabilitation bucco-dentaire en 2020 » (9 h). Le Dr Rouven Wagner (Allemagne) lui succédera sur le thème des restaurations prothétiques complexes avec le système Ceralog. Le Dr Ted Fields (USA) présentera ensuite un compte-rendu de « 12 premières années d’implants dentaires entièrement en zircone aux États-Unis. Les défis, l’évolution et les avantages inattendus ». Puis le Dr Andrea Enrico Borgonovo (Italie) livrera ses résultats cliniques et expérimentaux avec un suivi de 14 ans.

Questions aux orateurs

Les conférences permettront de faire le point sur les caractéristiques propres à l’implant en céramique, comparé à d’autres matériaux. « Les études les plus récentes mettent en avant que dans la prévalence des péri-implantites, il existe une implication de particules de titane qui pourraient être un co-facteur de la péri-implantite. Le matériau en zircone semble présenter plus d’inertie dans la cavité orale que le titane, ce qui reste à confirmer par de nouvelles études », commente Giancarlo Bianca.

Les exposés du congrès online d’un format de 45 minutes seront chacun suivis d’un quart d’heure consacré aux questions aux orateurs. « Les modérateurs, Pascal Valentini, notre président d’honneur et ancien président de l’EAO et Norbert Cionca, notre ambassadeur pour la Suisse de l’EACim et responsable de l’enseignement en parodontologie à l’université de Genève, nous aiderons à orienter le débat en fonction des questions qui seront posées », précise le président de l’EACim.