Les fabricants et distributeurs du Comident ont rappelé les enjeux prioritaires pour la filière bucco-dentaire, lors de leur assemblée générale qui s’est tenue le 9 juin dernier à Paris. Ils ont souligné l’importance de la transition écologique et de l’accès aux soins pour la filière bucco-dentaire.

La contribution écologique et sociale des entreprises du secteur était au cœur des discussions de l’organisation professionnelle qui rassemble plus de 150 fabricants et distributeurs de dispositifs médicaux dentaires en France.

Le Comident a rappelé les avancées sociales pour la santé bucco-dentaire avec le « 100 % santé », la mutuelle santé solidaire, ou la revalorisation des actes conservateurs. Pour autant, les entreprises du Comident estiment que « de fortes disparités sociales et territoriales persistent. En 2022, les Français ne bénéficient toujours pas d’un accès équitable aux soins bucco-dentaires ».

Impact environnemental

L’impact environnemental de la filière a été au cœur des débats. Plusieurs problématiques ont été évoquées, comme l’engagement précurseur de la filière dans l’élimination du mercure des amalgames dentaires, la recherche sur les alternatives au cobalt, ou la formation aux gestes de santé environnementale pour les praticiens.

La question de l’accès aux soins a été aussi au centre des échanges des entreprises de la santé bucco-dentaire. « Elles sont un maillon essentiel de la “mission accompagnement santé”, qui va chercher les publics vulnérables pour leur donner accès aux soins et du développement de la télémédecine », a déclaré le Comident.

Le président de l’organisation professionnelle, Pierre-Yves Le Maout, a souligné que « la poussée inflationniste et les difficultés d’approvisionnement liées aux tensions internationales actuelles ne doivent pas nous faire perdre de vue les enjeux environnementaux et d’accès aux soins ».