L’Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire (UNECD) alerte dans un communiqué sur le besoin en formation en odontologie. « Nous souhaitons la création d’une nouvelle UFR d’ici la rentrée 2022 mais ne saurions accepter que cette procédure se fasse sans moyens matériels et humains supplémentaires indispensables à la qualité de notre formation », annonce l’UNECD.

Former 7 265 nouveaux chirurgiens-dentistes

Ce besoin en formation a été souligné dans le rapport publié par l’Observatoire national de la démographie des professions de santé (ONDPS). L’Observatoire propose de former 7 265 nouveaux chirurgiens-dentistes, sur l’ensemble du territoire lors des cinq prochaines années. Une augmentation de 20 % par rapport au numerus clausus principal cumulé 2016-20. L’ONDPS suggère de répartir cet objectif de professionnels à former dans les territoires à faible densité qui sont ceux dépourvus en faculté d’odontologie.

« Les capacités d’accueil des UFR d’odontologie sont actuellement saturées : le nombre grandissant d’étudiants est associé à une diminution des encadrants. Les chiffres envisagés d’étudiants admis par UFR d’origine provoqueraient un très fort déséquilibre de la répartition mise en place depuis des années », affirme l’UNECD. L’association estime qu’ « un lissage tenant compte à la fois de la subdivision d’origine mais aussi des capacités d’accueil des UFR d’odontologie devra certainement s’opérer ».