Les professionnels de santé libéraux peuvent à nouveau se fournir gratuitement en masques FFP2 au sein des pharmacies et auprès des grossistes répartiteurs, « jusqu’à épuisement du stock restant », a annoncé le 23 octobre la Direction générale de la santé dans le cadre de sa liste de diffusion DGS-urgent.

Une mise à jour bien venue de la doctrine étatique face à la nouvelle flambée de l’épidémie de Covid-19. En effet, depuis le 5 octobre, chaque chirurgien-dentiste, chaque orthodontiste, avait été invité à s’approvisionner en toute autonomie et à se constituer un stock de sécurité de masques chirurgicaux, FFP2, et autres EPI (correspondant à trois semaines de consommation en temps de crise épidémique).

L’émoi suscité, notamment dans le monde syndical, par la fin du dispositif étatique de dotation a donc été partiellement entendu par les autorités, conscientes des conséquences « que la bascule pourrait avoir sur l’approvisionnement des professionnels de santé libéraux ». Le ministère de la Santé autorise donc, à nouveau mais « à titre provisoire », la distribution contingentée de masques chirurgicaux et FFP2 issus du stock d’État, et ce « jusqu’à épuisement du stock restant ».

En conclusion, la note de la DGS précise qu’en cas « de tension d’approvisionnement sur un autre équipement que les masques, disponible dans le stock COVID national, la mise en œuvre d’une distribution gratuite pourra être envisagée par le biais des pharmacies d’officine ».