Il devenait de plus en plus compliqué pour l’IDS de maintenir son édition prévue en mars prochain. Le salon international d’odontologie a pris la décision de reporter cette édition qui se tiendra du 22 au 25 septembre 2021. Un report décidé par la VDDI, Fédération allemande de l’industrie dentaire, et Koelnmesse pour « donner une plus grande prévisibilité aux exposants et aux visiteurs ». Les organisateurs de l’IDS, tout comme ceux de l’ADF en France, ont dû se résoudre dans le contexte de pandémie du Coronavirus à repousser l’événement, « étant donné la limitation générale des contacts personnels par le gouvernement fédéral, les länder et les communes à laquelle il faut s’attendre en début de nouvelle année ».

Initialement prévue au printemps, du 10 au 13 mars, à Cologne (Allemagne), la 39e édition de l’IDS aura donc lieu exceptionnellement en automne. Ce report fait espérer aux organisateurs « la venue à Cologne de plus de partenaires et de clients internationaux du fait de l’amélioration escomptée de la situation sanitaire et de la levée des restrictions de voyage ». 

Nouveau concept hybride

Le salon s’appuiera sur le nouveau concept hybride déjà prévu, alliant des composantes réelles et numériques, indiquent les organisateurs. En septembre, pour offrir un maximum de sécurité aux exposants et aux visiteurs, l’IDS se verra également appliquer le « concept #B-SAFE4business », basé sur l’ordonnance de protection en vigueur contre le Coronavirus. 

« La Fédération allemande de l’industrie dentaire (Verband der Deutschen Dental Industrie) et Koelnmesse ont toujours suivi de près l’évolution de la pandémie et ont analysé les conséquences possibles sur le déroulement du salon en considérant tous les participants. La santé des exposants, des partenaires et des visiteurs est pour nous une priorité absolue », ont déclaré Mark Stephen Pace, président du conseil d’administration de la VDDI, et Oliver Frese, Chief Operating Officer de Koelnmesse GmbH. 

Les exposants ont désormais six mois supplémentaires pour préparer leur participation au rendez-vous mondial de la dentisterie. Deux ans et demi après la dernière édition, les professionnels du secteur dentaire se rencontreront à nouveau dans les halls d’exposition de Cologne. La GDFI (Gesellschaft zur Förderung der Dental-Industrie mbH), entreprise économique de la Fédération allemande de l’industrie dentaire et Koelnmesse GmbH, qui assure la tenue du salon, espèrent à l’occasion de cette nouvelle édition un « redémarrage puissant et économiquement attrayant ».