Exception faite des bords de mer et des départements abritant des facultés d’odontologie, la France souffre d’une pénurie de chirurgiens-dentistes et, dans les zones sous-dotées, l’installation de jeunes praticiens ne suffit pas à combler le vide laissé par les départs à la retraite de leurs confrères. Parmi ces régions désertées, la Normandie où l’on recense 41 praticiens pour 100 000 habitants. Un ratio inquiétant quand on connait la moyenne nationale : 64 professionnels pour 100 000 personnes. Pour encourager l’installation de praticiens dans la région, cette dernière, l’Agence régionale de santé (ARS), les universités de Caen et Rouen et les facultés dentaires de Rennes, Reims, Lille, et Paris ont signé le 1er février une convention de partenariat pour trois ans. L’objectif étant de faciliter « la réalisation des stages des étudiants dans les centres hospitaliers normands formateurs (Caen, Le Havre, Rouen et bientôt Evreux) et auprès des professionnels libéraux du territoire », explique la région dans un communiqué de presse.

« Bien que la santé ne soit pas une compétence obligatoire de la Région, la collectivité soutient de façon importante ce secteur (…), La Région entend, en effet, engager tous les moyens possibles pour répondre au besoin identifié sur le territoire normand d’un renforcement de l’offre de santé de proximité, plus particulièrement sur les territoires ruraux », rappelle Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

La Normandie ne disposant pas de faculté dentaire, aujourd’hui, après une première année au sein des facultés de Santé de Caen ou de Rouen, les étudiants normands qui veulent se spécialiser en dentisterie doivent aller à Rennes, Paris, Lille ou Reims. Ils sont ainsi 56 à quitter la région chaque année. Dans l’espoir de les faire revenir, d’attirer d’autres jeunes et de favoriser à terme leur implantation dans la région, la convention entend leur permettre de « réaliser une partie de leur formation pratique de 5ème ou de 6ème année en Normandie. Ils pourront accomplir ce stage dans des unités hospitalières équipées de fauteuils dentaires et d’encadrants à Caen (6 fauteuils aujourd’hui), au Havre (10 fauteuils), à Rouen (8 fauteuils) et très bientôt à Evreux (10 fauteuils) ».

Une bourse de mobilité de 400 euros par mois

Pour accompagner cette démarche, les UFR Santé de Caen et Rouen s’engagent à instaurer un encadrement universitaire en odontologie. Les UFR d’odontologie partenaires promettent quant à elles de fixer, « pour chaque année universitaire, un nombre stable d’étudiants et d’internes en 5ème ou la 6ème année effectuant un stage dans un lieu d’exercice normand ». De son côté, la Région mettra en place des dispositifs pour faciliter l’accès au logement des étudiants et le versement d’une bourse de mobilité de 400 euros par mois.

Elle promeut aussi le Contrat d’engagement de service public (CESP). Ce dernier donne droit aux étudiants, dès la 2e année, au versement d’une allocation mensuelle de 1 200 € par mois jusqu’à la fin de leurs études. Après quoi, les jeunes devront exercer pour une durée équivalente à celle du contrat, à titre libéral ou salarié, dans des zones géographiques sous-dotées en praticiens.

Enfin, l’ARS accompagnera les quatre établissements de santé de la région disposant d’une antenne de soins dentaires à hauteur d’un équivalent temps plein par service hospitalier.

En parallèle à cette initiative régionale, l’agence Latitude Manche a récemment lancé une large opération de séduction auprès des chirurgiens-dentistes pour les attirer dans le département. Sur son site, elle a créé un espace dédié aux praticiens, doté de toutes les informations nécessaires à leur installation : offres d’emploi, cabinets médicaux disponibles, guide complet des aides et accompagnements proposés, informations sur les options en salariat ou en libéral… Le site recueille même des témoignages de jeunes professionnels ayant décidé de s’installer sur le territoire et propose de le faire découvrir à ceux qui seraient tentés. Enfin, pour les convaincre de franchir le cap, le conseil départemental offre plusieurs aides financières.