Alors que la vente de médicament sans ordonnance est autorisée depuis la fin 2012, elle reste encore très limitée. En lançant la vente en ligne de médicament sans ordonnance, Doctipharma compte faire bouger les habitudes. Aujourd’hui, seuls 0,1 % des pharmacies ont une vitrine en ligne, quand l’Allemagne en compte plus de 8 %. « Le fait de n’autoriser la vente de médicaments à distance que dans le prolongement virtuel d’officines physiques est une entrave au développement du commerce en ligne », constate le rapport du député Michel Ferrand sur les professions réglementées, remis le 3 octobre au ministre de l’Économie, Emmanuel Macron. Il propose donc d’élargir cette autorisation à des groupements de pharmaciens comprenant une centrale d’achat. De quoi permettre aux professionnels de se regrouper et d’interdire la vente des médicaments sans ordonnance à la grande distribution.

Le chiffre

Près de 16 millions d’assurés disposent d’un compte sur Ameli.fr Environ 15,8 millions d’assurés du régime général ont ouvert un compte sur le portail internet de l’assurance maladie, Ameli.fr, a annoncé Olivier de Cadeville, directeur délégué aux opérations de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts), lors d’un point presse.