Le Symposium national d’implantologie au féminin (SNIF) organise 60 conférences et masterclasses dans un format inédit du fait de la crise sanitaire, le 4 février prochain, à Paris. La journée, qui aura pour thème les nouvelles technologies, rassemblera des conférenciers férus en implantologie, parodontologie, et numérique aux Jardins de Saint-Dominique. 24 conférences et ateliers répartis dans 12 salles seront au programme, auxquels s’ajoutent des espaces d’exposition sur plusieurs niveaux. Les participants pourront composer leur formation en choisissant une première session le matin et une seconde l’après-midi dans un programme riche et de haut niveau.

L’innovation au service du patient

La problématique des tissus mous péri-implantaires et des complications sera un thème développé par des cliniciens émérites (Mithridade Davarpanah, Philippe Rajzbaum, Pierre Keller, Martina Stefanini, Hadi Antoun, Franck Bonnet et Serge Armand). L’optimisation des protocoles et les bonnes pratiques sera le second thème phare du congrès. Des praticiens spécialisés livreront leur analyse sur la question (Patrick Missika, Frédéric Chiche, Pascal Zyman, Sofia Aroca, Christian Moussally, Georges Khoury, Guillaume Drouhet, Philippe Russe).

L’innovation au service du patient sera un thème illustré par l’expérience clinique de Jean-François Chouraqui, Jean-Michel Foucart et Jean-Yves Cochet. Le minimal invasif sera au cœur de deux séances, l’une, en implantologie, avec Chloé Barbant, Nicolas Strube et Thierry Degorce, l’autre avec Guillaume Jouanny (endodontie) et Romain Cheron (fêlures). 

Travaux pratiques

De nombreuses séances de travaux pratiques figurent au programme de l’événement scientifique. Nicolas Strube animera un TP sur le thème : « Mon premier implant, ma première préservation alvéolaire ». Guillaume Drouhet et Thibault Drouhet exposeront les clés de la planification implantaire virtuelle. Une séance proposera aux praticiens et assistantes un éclairage sur l’utilisation du CEREC au cabinet dentaire, animée par Fabienne Jordan et Olivier Lemaire. Le protocole endodontique fera l’objet d’une séance pratique avec Antonietta Bordone et Romain Gabriel, et l’empreinte optique avec Jean-François Chouraqui.