Il fallait s’y attendre. En 2020, le chiffre d’affaires moyen du cabinet dentaire s’établit à 243 576 €, selon les données récoltées auprès de 5 415 cabinets dentaires par l’Union nationale des associations de gestion agrées (UNASA). Soit une baisse de 7 % par rapport à 2019. Cette dernière s’explique bien sûr par les presque deux mois de fermeture complète pendant le premier confinement.

Mais si ces chiffres correspondent aux recettes encaissées, le bénéfice net, qui constitue le revenu du ou des praticiens, s’établit à 93 552 €, augmentant ainsi de 1 % par rapport à 2019. L’allègement des charges, l’indemnisation de la CNAM pour perte d’activité (Dipa) et les aides de la Caisse de retraite (CARCDSF) ont aidé à limiter les effets néfastes de la crise.

Des gains divers plus importants

En 2020, les praticiens ont déclaré des charges sociales personnelles moins importantes (en baisse d’un point par rapport à 2019) tandis que les  » gains divers  » qui englobent notamment différentes aides Covid ont progressé de 3,7 %.

Il semblerait par ailleurs que la plupart des dépenses (29,9 %) aient été consacrées aux charges externes (loyers et charges locatives, honoraires, primes d’assurance, frais de réception, charges sociales personnelles, fournitures de bureau…). Parmi elles, 10,7 % ont servi à payer les charges sociales personnelles et 4,6 % les loyers et charges locatives. Les achats prennent 19,7 % des recettes, les charges de personnel 9,9 % et les impôts et taxes 4,5 %.

Et les cabinets d’orthodontie ?

Concernant les cabinets d’orthodontie, en moyenne, les 195 cabinets étudiés par l’UNASA ont réalisé 455 025 € de chiffres d’affaires en 2020 (recettes encaissées) soit une baisse de 5,4 % par rapport à l’année 2019. Le résultat net comptable a quant à lui chuté de 5,5 % (187 642 €). Enfin, il est intéressant de noter que si le premier quartile de recettes (quart de cabinet générant le moins de recettes) réalise en moyenne 61 693 € de bénéfice comptable, soit une augmentation de 6,6 % par rapport à 2019, le quatrième a gagné en moyenne 362 910 €, soit une diminution de 7,1 %.

L’UNASA regroupe 80 AGA (associations de gestion agrées).