Les chirurgiens-dentistes sont tous réputés avoir suivi une formation à la radioprotection des patients valable dix ans. Cette formation a vu le jour en 2004 et, a été rendue obligatoire en 2009. Il en résulte que les chirurgiens-dentistes vont devoir renouveler cette formation au terme des dix ans échus. C’est dans cette optique que l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a remanié en profondeur le programme de cette formation avec l’objectif de mieux « coller » à la réalité de l’exercice des chirurgiens-dentistes.

Que contient cette nouvelle formation pour les chirurgiens-dentistes ? Elle se compose d’une partie en e-learning d’une durée de cinq heures et d’une partie « présentielle » d’une durée de trois heures. Les parties fastidieuses de l’ancien programme, portant sur les bases physiques des rayonnements et leurs interactions avec la matière ont été supprimées. La nouvelle formation se fonde désormais sur les acquis de la formation initiale et sur l’expérience du chirurgien-dentiste en accordant plus d’importance aux applications cliniques. Plus largement, la finalité de la nouvelle formation à la radioprotection des patients vise, selon l’ASN, à « maintenir, voire impulser une culture de la radioprotection afin de renforcer la sécurité des patients. L’objectif est d’obtenir une déclinaison opérationnelle et continue, par les différents acteurs, des principes de justification des expositions aux rayonnements ionisants et d’optimisation des doses à délivrer aux patients, [les] équipes soignantes […] s’étant approprié le sens de ces principes en maîtrisant le savoirfaire ». L’ancienne formation à la radioprotection des patients restera en vigueur jusqu’à la publication, en 2016, de la mise à jour de l’arrêté du 18 mai 2004. Les confrères qui choisissent cette formation doivent s’assurer que ses critères de validité sont conformes à l’arrêté du 18 mai 2004.

D’autre part, l’ASN encourage dès à présent les organismes de formation, notamment dentaires, à dispenser la nouvelle formation dont le guide professionnel et le programme ont été validés par l’ASN. Attention ! Pour ne pas se tromper, les praticiens souhaitant renouveler leur formation sont invités à se rapprocher de leur organisme de formation continue afin de vérifier que les nouvelles modalités de l’ASN sont bien respectées.