CESP : seuls 60 contrats signés par les étudiants en dentaire en 2020-2021

D'après le Centre national de gestion (CNG), 60 Contrat d'engagement de service public (CESP) en odontologie ont été signés pour la période 2020-2021.

Par la rédaction, publié le 05 septembre 2022

D’après le Centre national de gestion (CNG), 60 Contrat d’engagement de service public (CESP) en odontologie ont été signés pour la période 2020-2021. Soit un peu plus de 37 % du nombre de contrats offerts. C’est bien moins qu’avant. 

Pour rappel, le CESP donne droit au versement d’une allocation mensuelle de 1 200 € bruts aux étudiants. Et ce, jusqu’à la fin de leurs études. En échange de quoi, ils devront exercer pour une durée équivalente à celle du contrat dans des zones géographiques en manque de chirurgiens-dentistes. Le statut pourra être libéral ou salarié.

Les chiffres de 2020-2021 sont faibles puisqu’il s’agit du moins bon résultat obtenu depuis que le système a été mis en place en 2013-2014. Mais en 2019-2020, le nombre de signatures avait déjà baissé (64) car les CESP ne peuvent plus être conclus avec des étudiants du 1er cycle mais seulement des étudiants de 2e et 3e cycles. Et jusque-là, la plupart de ces contrats étaient signés par des étudiants du 1er cycle…