display banner v2 academic

Dentistes : de nouveaux actes mais des revalorisations faibles

©Oneblink-cj

La future convention, si elle est signée par les syndicats, sera assortie de nouveaux actes, comme l’inlay-onlay mais, selon les CCDeLi, les revalorisations des tarifs seront au final peu importantes en valeur.

Par la rédaction, publié le 01 juin 2018

Dentistes : de nouveaux actes mais des revalorisations faibles

Les Cellules de coordination des dentistes libéraux (CCDeLi) alertent les praticiens sur les modifications engendrées par la signature de la prochaine convention. L’objectif initial des négociations de cette nouvelle convention était de rééquilibrer les tarifs de soins et de baisser les tarifs des actes de prothèses, mais entre-temps s’est greffé le Reste à charge zéro, promesse du candidat Emmanuel Macron. En cas de non-signature de cette nouvelle convention, le règlement arbitral s’appliquerait au 1er janvier 2019.

Dans la perspective du rééquilibrage, de nouveaux actes vont apparaître, comme la couronne transitoire prise en charge par la Sécurité sociale à hauteur de 10 euros qui sera facturée 60 euros en reste à charge zéro ou modéré. Le coiffage pulpaire, facturé 60 euros, la consultation d’urgence (23 euros), la pose d’un vernis fluoré pour les enfants de 6 à 9 ans présentant un...