EuroPerio10 rassemble la communauté internationale des praticiens en parodontologie et en implantologie, jusqu’au 18 juin à Copenhague (Danemark). Le congrès mondial, organisé par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), livrera les dernières avancées de la recherche au travers d’exposés de scientifiques et cliniciens.

Plus de 60 sessions scientifiques seront présentées durant quatre jours, autour de formats variés : débats, interviews, sessions interactives et chirurgies en direct. Les conférences mettront en avant des données scientifiques novatrices, de la prévention au traitement, pouvant changer la pratique dentaire et améliorer la prise en charge des patients. Les dernières innovations en régénération orale, permettant aux procédures d’implant dentaire de remplacer les dents manquantes et de rétablir la fonction, seront aussi présentées. 

Une variété de questions seront débattues lors du congrès, telles que les piercings à la lèvre ou la langue sont-ils sans incidences ? La maladie des gencives est-elle liée aux problèmes cardiaques, au diabète, à la naissance prématurée et à la fonction pulmonaire ? L’intelligence artificielle a-t-elle un rôle dans le diagnostic et le traitement de la parodontite ?

Impact de la thérapie parodontale

Des leaders d’opinion présenteront des données de pointe sur la relation entre la parodontite et les maladies cardiovasculaires, et l’impact de la thérapie parodontale, en concluant par un débat sur les implications pour les patients et le public.

EuroPerio10 permettra également de faire le point sur les liens entre la maladie parodontale et de multiples affections, dont la maladie d’Alzheimer, la polyarthrite rhumatoïde, le cancer, le diabète, l’obésité et le syndrome métabolique. Enfin, des spécialistes donneront leur point de vue sur les effets possibles de l’anorexie, de la boulimie et de l’activité physique sur les maladies des gencives.