L’avenir se lirait aussi dans la plaque

Les lignes de la main, les tarots et le marc de café ne suffisent plus en manière prédictive, depuis que la génétique autorise à dévoiler un peu de notre avenir potentiel…

Par la rédaction, publié le 06 octobre 2015

L’avenir se lirait aussi dans la plaque

Maintenant la meilleure connaissance du microbiote, cet ensemble de germes qui nous sont saprophytes et caractériseraient même par la combinaison de leurs associations chaque individu, serait un moyen d’envisager une partie de notre présent et de notre avenir pathologiques. En récoltant simplement la plaque que nous élaborons sur nos dents, ou au sein des simples crachats, on devrait connaître nos pathologies présentes, mais aussi les éléments caractéristiques de dysfonctionnements métaboliques comme le diabète.

C’est ce qui se réalise au laboratoire de métagénomique canadien (Oral Microbiome and Metagenomics Research Lab (OMMR) de la Faculté Dentaire de Toronto) :les gènes 16S rRNA de chacun des composants bactériens est reconnu, analysé et décompté, au sein même d’une gouttellette de salive de la taille d’une tête d’épingle. La répartition des souches communes deviennent significatives de santé ou de pathologie : chaque groupe d’ARN...

Dans la même rubrique