display banner v2 academic

L’excès de médecine nuirait-il à la santé ?

Cholestérol, hypertension, cancer, dépression, ostéoporose, ménopause, etc. et si l’on en faisait trop ?

Par la rédaction, publié le 11 février 2013

L’excès de médecine nuirait-il à la santé ?

« Tout bien portant est un malade qui s’ignore », disait le docteur Knock. Aujourd’hui, « tout bien portant est quelqu’un qui n’a pas eu de dépistage ». Des centaines de milliers de Français consultent à l’hôpital ou en cabinet pour pratiquer un bilan médical, radiologique ou biologique. Inquiets et prudents, ils pensent qu’il vaut mieux prévenir que guérir et comptent ainsi éviter une maladie silencieuse. Dans ce livre La fabrique de malades, Ces maladies qu’on nous invente, le docteur Boukris évoque la « médecine marketing » et montre comment on manipule médecins et malades en jouant sur les peurs, comment on médicalise nos vies pour pratiquer davantage d’examens biologiques, de radiographies et faire consommer toujours plus de médicaments.

Transformer des sujets bien portants en malades potentiels, tel est l’objectif de certains secteurs médicaux, privés ou publics, qui transmettent un message trompeur, lequel engendre de l’anxiété et génère un gâchis financier…

La fabrique de malades, Ces maladies qu’on nous invente Dr S. Boukris, éd. Le Cherche-Midi, janv. 2013, 240 pages, 17 €

Le Dr Sauveur Boukris est médecin généraliste. Il enseigne également à la faculté Bichat et Lariboisière et a lancé le collectif « Médecins, Malades, même combat » qui a pour but de mobiliser contre la dégradation du système de santé.