https://www.webdental-formation.com/formation-dpc/

Cette année, le Développement Professionnel Continu (DPC) fait l’objet de profonds changements : traçabilité, contrôle, sanction, modifications des modalités de gestion…

Dans un contexte de sur-information et de sur-communication, vous avez la sensation que le DPC est devenu complexe et vous ne savez pas comment répondre précisément à votre obligation.

Le DPC est ni plus ni moins, un dispositif de formation continue pour les professionnels de santé.

S’agissant d’une obligation légale, il y a évidemment un cadrage réglementé pour la mise en place d’actions DPC mais ce sont surtout aux organismes de formation de s’y soumettre.

Pour vous en revanche, c’est transparent : de la même manière que vous sélectionnez une formation qui vous intéresse dans un catalogue, vous choisissez une action DPC parmi la liste qui vous est proposée sur agencedpc.fr.

Votre seule participation à une formation « intégrée » valide votre parcours triennal.

Vous êtes nombreux à vous interroger concernant le nombre de formations à réaliser précisément pour répondre à votre obligation triennale. Concrètement, entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2022, il vous suffit de participer à un programme dit « intégré » qui coordonne en une seule formation, 2 actions différentes de type « formation continue » et « évaluation des pratiques professionnelles ».

Bien choisir son programme intégré pour se former efficacement et simplement

En pratique, le programme intégré comporte en plus de la formation continue, une analyse de pratique et le format en ligne est évidemment le plus facilitant pour la combinaison EPP / formation continue.

Chez Webdental Formation par exemple, vous démarrez et terminez votre parcours par un audit clinique sous forme d’une grille à compléter à partir des 15 derniers dossiers patient pour lesquels vous aurez réalisé un traitement en lien avec le sujet de la formation choisie. Il n’y a pas de « bonne » et « mauvaise » réponses : les résultats de cette évaluation vous permettent simplement de mesurer les écarts entre votre pratique actuelle et les recommandations attendues (référentiels HAS). Vous êtes alors ensuite invité à mettre en place des actions d’amélioration de la qualité des soins, notamment en suivant les différents modules de formation continue qui vous sont proposés après cette première évaluation. L’impact de ces actions est évalué par une nouvelle mesure des écarts entre la pratique réelle observée et la pratique recommandée selon les mêmes critères d’évaluation.

Quant au choix du e-learning, il vous permet de vous former à votre rythme, où et quand vous voulez, selon vos disponibilités.

2 espaces DPC, 1 seul compte pour gérer vos inscriptions

Fin 2020, un nouvel espace sur agencedpc.fr est venu compléter le compte mondpc.fr : il doit obligatoirement être créé ou actualisé par chaque praticien depuis le 1er mars 2021. Rassurez-vous, vous n’aurez pas à jongler entre vos 2 comptes ! Votre espace sur agencedpc.fr ne doit être mis à jour qu’à l’ouverture (ou actualisation) notamment dans le cadre de la mise à jour de vos informations personnelles, professionnelles et financières. Tous les 3 ans, vous devrez également y renseigner votre activité DPC en complétant votre outil de traçabilité à la fin de chaque période triennale. Quant à votre votre compte « mondpc.fr », vous l’utiliserez à chaque fois que vous souhaiterez vous inscrire à des actions DPC.

Jusqu’à 2 formations DPC totalement financées par l’ANDPC chaque année

Si votre obligation est triennale, vos droits eux, sont annuels : chaque année vous disposez d’un nouveau crédit DPC vous permettant de financer vos formations. En 2021, votre enveloppe financière auprès de l’ANDPC vous permet de suivre jusqu’à 14 heures de formation pour un montant de 1 414 € sans que vous n’ayez rien à débourser.

Finalement, le DPC est une véritable opportunité et non une contrainte. De vos démarches administratives à vos parcours de formation, tout peut être réalisé en ligne sans aucune contrainte. De plus, le dispositif est totalement financé de sorte à ce que vous n’avez rien à régler. N’hésitez plus à vous engager dans cette démarche : plus qu’une obligation légale, il s’agit de votre responsabilité individuelle car le DPC vous permet de mettre à jour des savoirs essentiels et prioritaires et ainsi d’améliorer sans cesse la qualité et la sécurité des soins prodigués à vos patients au quotidien.