Son principal avantage est sa simplicité : une seule couche suffit pour coller tous les matériaux composites d’obturation photopolymérisables. Si le praticien estime qu’un simple automordançage suffit, le nouveau « One Coat 7 Universal » assurera son rôle. Si le praticien préfère dans d’autres situations cliniques un mordançage sélectif de l’émail ou un mordançage total, il fournira toujours une résistance adhésive élevée, un excellent scellement marginal et avec la capacité de la maintenir dans la durée. On peut l’utiliser en unidose et avec un flacon de forme triangulaire unique et très ergonomique qui permet une distribution propre et précise sans gaspillage. En fait, un vrai adhésif monocomposant universel !