Les progrès réalisés sur les matériaux céramiques ces dernières années, le développement de la Cfao, la sensibilisation à la notion de biocompatibilité et la demande esthétique accrue de la part des patients ont favorisé le développement de matériaux céramiques résistants.

Ces restaurations céramo-céramiques font aujourd’hui totalement partie de la thérapeutique prothétique. « L’e.max », à base de di-silicate de lithium, est à l’heure actuelle l’un des matériaux les plus résistants du marché pour des restaurations durables et le plus adapté pour la Cfao, grâce à leur précision et leur rendu esthétique. Le laboratoire Crown Ceram a sélectionné l’e.max pour ses restaurations en céramique pressée, pour sa grande résistance (400 Mpa), sa biocompatibilité irréprochable et sa translucidité. Et c’est sans compter sur un ajustement fi nal de grande qualité et un taux de réussite de 98 % (Rapport scientifi que Vol. 01 / 2001-2011 ; Ivoclar Vivadent). Ce dernier critère devrait décider les plus réfractaires.