L’accès à l’anesthésie ostéocentrale se révèle encore plus simple et efficace. Et, cela ne gâche rien, l’efficacité procurée par « QuickSleeper 5 » améliore également la rentabilité du cabinet ! Le système permet une injection au plus près des apex et il en découle de nombreux avantages :

• Molaires mandibulaires : les anesthésies sont immédiates, sans échec et sans engourdissement, même sur les dents en pulpite.
• Confort du patient : les anesthésies sont indolores et sans engourdissement. Pas de rappel lingual ou palatin nécessaire, même pour une extraction. Pas de suites opératoires (arthrite, nécrose…).
• Confort du praticien : plus de stress de l’échec, plus d’attente, pas d’effort musculaire, pas de torsion d’aiguille ni de fuites à l’injection.
Une seule injection permet d’anesthésier de 1 à 6 dents.
• Confort pour les enfants : les anesthésies totalement indolores et sans risque de morsure.
• Rentabilité : pas d’attente, pas d’engourdissement, il est possible de travailler sur plusieurs secteurs dans la même séance. Le nombre de rendez-vous est réduit ainsi que les frais techniques, la consommation d’aiguilles et de cartouches.

Témoignage du Dr Sylvain Picard (58)

Un SAV extrêmement réactif

Je suis utilisateur du « QuickSleeper » depuis 11 ans maintenant : j’ai eu tous les modèles du premier au dernier-né. Au début j’ai choisi le système pour les molaires mandibulaires en pulpite mais très vite j’ai compris l’intérêt pour toutes les anesthésies. Depuis je ne réfléchis plus pour savoir si l’anesthésie a pris. Une fois l’anesthésie finie, je travaille immédiatement. Un autre avantage immense que j’ai expérimenté en utilisant le « QuickSleeper », c’est d’avoir pour interlocuteur une boîte française, donc sur place avec un SAV extrêmement réactif. L’été dernier je suis tombé en panne pendant les vacances de Dental Hi Tec : un technicien était de permanence et m’a fait expédier un « QuickSleeper » de prêt que j’ai reçu le lendemain et on a réglé le problème au mois de septembre.

Témoignage du Dr Anne-Lise Lhospied (75)

Une anesthésie intra osseuse efficace et indolore

J’utilise « QuickSleeper 5 » depuis janvier 2015. Ce sont essentiellement les difficultés rencontrées lors des anesthésies de molaires mandibulaires, et particulièrement lors des pulpites, qui m’ont fait choisir ce produit. Il m’offre une anesthésie intra-osseuse efficace et indolore. J’ai réduit considérablement le nombre de carpules d’anesthésie utilisées. Au début, il faut un peu de temps pour prendre le coup de main (le stage de formation est pour cela indispensable selon moi), mais quand on commence à maîtriser la technique, on apprécie vraiment. Du côté des bémols, il faut un peu de temps avant de maîtriser l’appareil. Il faut parfois utiliser plusieurs aiguilles pour un même patient quand l’os est particulièrement dense, car les aiguilles se bouchent. De même j’apprécierais qu’il soit possible de pouvoir faire une remise à zéro plus rapidement. Pour conclure, je conseille le « QuickSleeper » à tous les praticiens. J’aurais à présent beaucoup de mal à m’en passer !

Témoignage du Dr Philippe Beaulieu (58)

Toujours disponible pour nous donner des conseils

J’utilise le « QuickSleeper » depuis sa sortie et j’ai donc utilisé toutes les versions jusqu’à la dernière le « QuickSleeper 5 » au mois d’octobre 2014. Il me semble indispensable au cabinet dentaire permettant une anesthésie parfaite et immédiate de dents parfois difficiles à anesthésier avec les moyens classiques en particulier le bloc molaire inférieur ou pour anesthésier plusieurs dents avec une seule injection. Il permet également d’avoir une anesthésie immédiate (pas d’attente pour faire les soins) avec un confort pour le patient, celui-ci n’ayant pas les lèvres endormies. Pas besoin également de faire de rappel palatin ou lingual toujours assez désagréable pour le patient. Je ne vois pas beaucoup d’inconvénients à ce système, les vibrations, les aiguilles bouchées, le temps d’injection ayant toujours été améliorés au fur et à mesure de l’évolution du produit par la société Dental Hi Tec qui est toujours très disponible pour nous donner des conseils si cela est necessaire !

Témoignage du Dr Xavier Derville (07)

Le « QuickSleeper » a révolutionné l’anesthésie locale

J’utilise le « QuickSleeper » depuis la deuxième génération, de mémoire en 2004, et j’avais déjà goûté au principe de l’injection intra-osseuse dans les années quatrevingt avec l’injecteur du Dr Villette. J’ai choisi cette approche pour gagner en efficacité pour les anesthésies mandibulaires et ne plus faire d’anesthésie tronculaire délicate à mettre en oeuvre et souvent chronophage dans l’attente de son efficacité. À mon sens, le « QuickSleeper » a révolutionné l’anesthésie locale aussi efficacement que la rotation continue a changé l’endodontie. Les avantages sont nombreux : une prise rapide de l’anesthésie ; une efficacité sur les molaires mandibulaires très supérieure aux techniques classiques ; une anesthésie sectorielle plus ou moins étendue selon le site d’injection permettant de regrouper des soins ; pas d’anesthésie des tissus mous (lèvre, langue) ; la réaction des patients qui ont l’impression que l’on « ne fait plus de piqûre ». Le seul « inconvénient » que je pourrai relever est la nécessité de bien dominer la technique de réalisation de ce type d’anesthésie, il convient de s’entraîner pour maîtriser ce geste très réfléchi. Pour améliorer encore le système, je rêverais d’un petit éclairage LED dirigé sur l’aiguille, mais cela me semble techniquement difficile !

Témoignage du Dr Jona Andersen (75)

Nous avons complètement supprimé les seringues au cabinet

J’utilise le « QuickSleeper » depuis début 2011. J’étais au départ très réfractaire pour l’acquisition du « QuickSleeper ». Mes compétences et mon expertise en anesthésie classique avec une seringue me semblaient suffisantes et de ce fait je ne voyais pas la valeur ajoutée avec cet appareil. Par intérêt pour mes petits patients j’ai quand même acheté un « SleeperOne » car je trouvais la pièce à main en forme de stylo moins anxiogène qu’une seringue classique. J’ai très rapidement compris l’avantage psychologique de ce type d’anesthésie mais je me sentais limitée car les injections intra-osseuses ne pouvaient qu’être réalisées chez les tout-petits patients présentant une périoste à faible épaisseur où une rotation n’était pas nécessaire. J’ai donc vite opté pour le « QuickSleeper »… Nous avons complètement supprimé les seringues au cabinet. Nous avons équipé tous les fauteuils avec des « QuickSleeper ». Grâce à ce système, les parents de mes patients sont souvent témoins de cet acte et sont surpris de la moindre invasivité et facilité apparente du geste. Ils me demandent d’ailleurs souvent si les dentistes omnipraticiens en utilisent aussi ! Les enfants adoptent très vite cette anesthésie car la pièce à main en forme de stylo n’est pas perçue comme « une piqûre ». Donc un vrai atout sur le plan de gestion psycho-comportementale. Au-delà du confort du patient il y a un réel gain de temps ce qui est important dans ma pratique en tant que dentiste pédiatrique. L’action de l’anesthésie est immédiate et le soin débute alors toute suite après l’injection. Ce qui rend le « QuickSleeper » particulièrement intéressant c’est que l’enfant à la fin d’une séance de soins ne perçoit pas l’engourdissement des lèvres et joues qui pouvait l’angoisser. J’ai aussi constaté qu’il n’y a plus les auto-morsures postanesthésiques.