De puissants algorithmes de calcul recréent un nouveau modèle 3D correspondant à la position des dents au moment des photos (technologie brevetée de 3D matching). L’évolution des mouvements dentaires peut ainsi être mesurée avec une très grande précision et en temps réel. Les applications cliniques pour l’orthodontiste sont étendues : contrôle et optimisation très précises des appareillages à toutes les phases du traitement, suivi à long terme de la stabilité des résultats pendant la phase de contention, possibilité d’être alerté précocement pour tout mouvement anormal et de le corriger avant le stade d’aggravation. L’orthodontiste décidera alors de la validité du rendez-vous à donner et ce, quel que soit le type de traitement choisi. Une vraie révolution !