La performance est liée à la haute technologie de cet instrument capable de forer et de s’arrêter instantanément une fois l’élément dur (la corticale osseuse) franchi en laissant la membrane intacte. Une fois la corticale franchie, la membrane est repoussée en injectant du sérum physiologique avec « l’Aqualiftor », un autre instrument original calibré aux dimensions du précédent. C’est alors que l’on peut procéder à l’agrandissement de la fenêtre. Cela se fait aisément avec des forets à bout mousse et dont la partie travaillante est sur la tige amincie de l’instrument en arrière de la boule mousse qui ne présente aucun danger pour la membrane sinusienne. Ces instruments peuvent s’utiliser sur contre-angle ou sur une pièce-à-main.