La technique « Mimi » permet la pose des implants sans lambeaux en transgingival grâce à l’utilisation de forets fins pyramidaux utilisés à faible vitesse (maximum 250 trs / min.) combinés à des condenseurs vissés qui permettent de contrôler à la clef dynamométrique le couple de vissage et ainsi de pouvoir anticiper la stabilité primaire de l’implant.