Une étude américaine prouve (à nouveau) le taux élevé de germes sur les chaînettes porte-serviettes réutilisables.