Les douleurs liées aux mouvements de traction dans le sens antéropostérieur, sur des dents mobiles, sont écartées grâce à la force qui est exercée verticalement (20 000 oscillations /min). Le gain de temps est considérable, car le stripping est effectué en une seule séance de travail et n’entraîne aucune sensibilité dentaire.

La réduction n’est pas délétère ; grâce aux séquences de polissage, l’émail est ramené à sa brillance initiale. La réduction interproximale est précise avec des Ortho-strips mono-face ou double-face, et n’entraîne aucun dégât iatrogène sur les dents adjacentes.

• Il existe 8 jauges : de 0,10 mm à 1 mm, selon les valeurs données pour les gouttières d’alignement.
• Les Ortho-strips sont totalement inoffensifs pour les muqueuses et papilles.
• Le contre-angle permet 12 différentes positions sur 360° pour le confort de travail.
• Les indications orthodontiques sont nombreuses avec les Ortho-strips ou les plumes Proxoshape.
• Dysharmonies DDD et DDM.
• Ouverture des points de contact ou séparateur.
• Harmonisation de surfaces d’usure : coronoplastie en cas de bruxisme.
• Retrait et surfaçage à plat des composites de collage, ou débords.
• Meulages sélectifs.
• Redessine et adoucit les contours des zones proximales, en position libre sur le contre-angle.
• Modelage des composites et zones interproximales et subgingivales.Le procédé de diamantage est exclusif, très strict dès l’achat des poudres de diamant, avec une granulométrie constante et un haut niveau d’adhérence de chaque grain, réduisant véritablement le taux d’usure des Ortho-strips.