Le produit évolue sur bon nombre de points. Son design tout d’abord, plus fluide pour une intégration facile à l’esthétique du cabinet. Le nouveau dessin de la tête de l’éclairage est plus petit, grâce à une optique extraplate développée par Ekler. S’il n’y avait pas la caméra, le scialytique ne serait pas plus épais qu’un smartphone. Les performances progressent avec une meilleure définition des images, un champ lumineux plus focalisé sur la zone de travail et l’utilisation d’une nouvelle LED pour l’intensité et la qualité de lumière. Enfin, l’asepsie et l’ergonomie ne sont pas en reste, notamment grâce à la commande optique en lieu et place de la pédale et de la télécommande à distance.