SES ATOUTS

• Excellente qualité d’image : la technologie HD permet
d’atteindre une résolution de capteur de 33.3 lp / mm.
• Régulateur de netteté dynamique.
• Remplacement du câble en deux minutes.
• Modularité avec option Wifi ou USB.

Témoignage du Dr Christian MOUSSALLY (75)

Une excellente sensibilité

J’utilise ce capteur depuis presque un an. Je l’ai choisi parce que notre cabinet est déjà équipé en système d’imagerie 3D de la marque (« Cone Beam » Galileos) avec un haut niveau de satisfaction. J’ai aussi été séduit par la possibilité de remplacer très facilement le câble reliant le capteur à son boîtier de commande. C’est un capteur avec une très bonne sensibilité (temps d’exposition courts, donc dose délivrée faible), avec une bonne résolution et un contraste élevé. Le système étant filaire, le temps de traitement est court et l’image apparaît à l’écran moins d’une seconde après la prise du cliché. Un petit bémol : sur notre parc informatique, le temps de préparation du capteur pour une acquisition est un peu long et il n’est pas possible de prendre plusieurs clichés à la suite. Les angulateurs proposés avec ce capteur sont peu pratiques d’emploi. Heureusement, la taille du capteur est compatible avec nos anciens angulateurs. Le capteur est disponible avec deux longueurs de câble, ce qui a facilité l’intégration du dispositif dans ma salle de soins.

Témoignage du Dr Antoine HIRARDOT (72)

Une qualité étonnante…

J’utilise ce capteur depuis novembre 2013. Le câble de mon capteur était entaillé à force d’être manipulé, il était inconcevable de placer en bouche un capteur « effiloché ». De plus, ayant décidé de changer de logiciel de gestion de cabinet, le capteur n’était pas transférable sur un logiciel concurrent. Étant équipé d’un « Cone Beam » Galileos de la même marque, il était très simple de combiner un capteur « Xios » : aucun nouvel apprentissage, et toutes mes radiographies gérées par le même logiciel. Je me retrouvais alors libre d’utiliser un logiciel de gestion de cabinet en ligne. Cette solution s’est avérée très efficace à l’usage. Ses avantages ? D’abord, une qualité étonnante. Je pensais que les capteurs avaient peu évolué. J’ai apprécié la netteté des détails, malgré la faible dose de rayons (je travaille à 0,08s). Afin d’éviter de travailler le contraste et la luminosité à chaque cliché pour mettre en évidence les structures, le logiciel me propose quatre réglages pré-définis (que j’ai légèrement modifiés pour mieux coller à mes exigences) à utiliser selon le type d’acte (Paro, Endo, Soins, Implantologie). Ces réglages couvrent 90 % de mon exercice. D’où un gain de rapidité dans l’exploitation des clichés. J’ai ainsi pu réduire au maximum la manipulation informatique. D’autre part, depuis mon informatisation en 1996, j’ai déjà changé trois fois de capteur radio, non pas par mauvais fonctionnement, mais à cause du câble effiloché. La possibilité de changer le cordon du capteur « Xios » a été décisive. J’ai aussi utilisé par le passé un système de plaque au phosphore : système de bonne qualité, mais trop lourd en manipulation et maintenance. Je travaille aussi beaucoup avec un iPad. Le logiciel « Sidexis XI » me permet de consulter toutes les radios quelle que soit ma place dans le cabinet. Cela m’offre une grande souplesse de travail, et une excellente communication avec les patients. S’il faut trouver un point faible, ce serait la connexion Wifi un peu lente. Cet inconvénient est toutefois facilement contournable avec un peu d’anticipation. Sinon, le capteur branché en USB est parfait.

Témoignage du Dr Fabrice DASSIE (75)

J’aime sa rapidité d’acquisition

J’ai fait ce choix (acquisition depuis mi-novembre) d’abord parce que de façon générale, j’ai souvent utilisé les produits de la marque avec une grande satisfaction. J’ai également eu la possibilité de voir et manipuler le dispositif dans le « Show Room » de mon vendeur avant de le commander et j’ai été marqué par la bonne résolution et la netteté des images ainsi que le SAV.

Ses avantages :
• Très bonne qualité de l’image.
• Très faible sonorité lors de la prise de l’image.
• Le régulateur de netteté permet d’avoir des images avec des contrastes différents et très nets, ce qui aide beaucoup, par exemple lors d’un traitement endodontique.
• La rapidité de l’acquisition : l’image s’affiche quasi instantanément sur l’écran.
• Bonne ergonomie : grâce au support capteur fourni.

Ses inconvénients :
• Nécessité de programmation avant chaque prise d’image (donc allers-retours vers l’ordinateur entre deux prises).
• Défaut commun à l’ensemble des RVG : capteur rigide et inconfortable en bouche pour le patient.
• Le câble pourrait être plus long.

Si c’était possible, il faudrait avoir la possibilité de prendre des images à la suite sans avoir besoin de reprogrammer, permettre de prendre des mesures plus rapidement en un « clic » et, si possible, diminuer l’épaisseur du capteur. À part cela, je ne peux que recommander ce produit à mes confrères.