Il est composé de 2 souches rigoureusement sélectionnées et brevetées de Lactobacillus reuteri d’origine humaine. Avec son goût mentholé et une posologie de 1 à 2 comprimés/jour, sur une durée minimale de 4 semaines, il s’attaque à la maladie parodontale surtout chez les plus âgés, de la gingivite à la parodontite chronique qui affectent une part significative de la population. Les études montrent que 3 adultes sur 4 sont confrontés à un moment de leur vie à des problèmes de gencives. Jusqu’à 20 % des 35-44 ans seraient atteints d’une parodontite, ce taux atteignant jusqu’à 40 % chez les adultes plus âgés (65-75 ans) en Europe. Un nombre croissant d’études indiquent que la maladie parodontale n’altère pas uniquement la santé orale, elle augmente également le risque de développer d’autres pathologies systémiques, telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires et pulmonaires.