Agréable à façonner, la résine en pâte photo-polymérisable est conçue pour effectuer, par exemple, un rebasage de gouttières, des pistes de plusieurs millimètres d’épaisseurs, des cales, des plans de morsures, des taquets, boutons, crochets ou autres dispositifs… Pour des réalisations fines une lampe classique à photo-polymériser les brackets est suffisante Pour des travaux plus importants comme des selles occlusales, il est préférable d’utiliser une enceinte de photo-polymérisation. Cette nouvelle pâte est utilisable sur toutes les résines conventionnelle à l’aide d’un primer.