Avec ce nouveau logiciel, les chirugiens-dentistes possédant un laboratoire dans leur cabinet pourront maintenant traiter tous les cas qu’ils ne peuvent prendre en charge chairside. Le logiciel propose un large éventail d’indications et une gamme d’outils de traitement plus complète. Compatible avec les scanners extra-oraux inEos X5 et inEos Blue, il associe le flux de travail continu orienté patient du logiciel Cerec Chairside avec celui du logiciel inLab. Des couronnes aux bridges, en passant par d’autres restaurations complexes, toutes les étapes de travail sont réalisées en une seule combinaison logicielle, de même que les chapes, les armatures de bridge, les bridges avec élément de connexion anatomique, des barres et des télescopes. Ainsi, tout ce qui nécessitait une collaboration avec un laboratoire extérieur peut maintenant être effectué dans le cabinet. Les praticiens peuvent réaliser des scans intra-oraux avec Cerec Omnicam ou Cerec Bluecam. De nombreux outils, inédits ou améliorés optimisent le processus de traitement. Grâce à l’algorithme Biokiefer inédit ou à l’accès à des bandes de données dentaires, le praticien obtient des propositions initiales exceptionnelles. La qualité clinique s’en trouve ainsi améliorée grâce à un respect minutieux des détails, des bords de préparation plus précis et l’élaboration des plus petites fissures lors du processus d’usinage, sans parler de la facilité d’utilisation.