Il y a plus de 200 millions d’années, disparaissaient les ichtyosaures (« poissons lézards »), de très grands reptiles marins d’une taille comparable à celle des cachalots que nous connaissons. Selon une étude parue jeudi 28 avril dans le Journal of Vertebrate Paleontology, les fossiles de trois de ces monstres ont été découverts dans les Alpes suisses. Le clou de la découverte : la plus grosse dent d’ichtyosaure jamais identifiée. « Sa racine est de 60 millimètres de diamètre », s’exclame l’auteur principal du papier.

Les spécimens ont été excavés entre 1976 et 1990 dans le canton des Grisons en Suisse mais n’ont été étudiés en détail qu’il y a peu de temps. Ils ont été retrouvés à 2 800 mètres d’altitude. Comment expliquer que des fossiles marins soient retrouvés au cœur des montagnes ? Le fond marin de l’époque qui entourait la Pangée, l’unique supercontinent existant alors, s’est peu à peu retrouvé au sommet de ces montagnes. Car au fil des années, la collision des plaques tectoniques d’Europe et d’Afrique s’est plissée pour devenir la chaîne des Alpes.

Les chercheurs y ont ainsi retrouvé une série de dix fragments de côte appartenant à un premier spécimen, ainsi qu’une vertèbre. Ce qui suggère que ce dernier mesurait environ 20 mètres de long, soit presque autant que le plus grand ichtyosaure, découvert au Canada. Le deuxième spécimen était quant à lui bien plus petit puisque les sept vertèbres examinées laissent penser qu’il mesurait 15 mètres. Mais le plus incroyable est cette dent « énorme, même pour un ichtyosaure : sa racine est de 60 millimètres de diamètre », s’exclame dans un communiqué Martin Sander, de l’université de Bonn (Allemagne), principal auteur de l’étude. Jusqu’ici, la plus grosse dent découverte mesurait 20 millimètres de diamètre, issue d’un animal long de presque 18 mètres.

Des monstres marins avec ou sans dents

Ici, la dent appartient à un troisième spécimen dont il est difficile de déduire la taille. En effet, la majeure partie de la couronne manque. Selon Martin Sander, « il est difficile de dire si la dent provient d’un grand ichtyosaure avec des dents géantes, ou d’un ichtyosaure géant avec des dents de taille standard ». Le spécimen retrouvé au Canada ne possédait quant à lui sans doute pas de dent. Des ichtyosaures avec et sans dents auraient ainsi cohabité, selon l’étude.

Les ichtyosaures dépourvus de dents se nourrissaient par succion, comme nos baleines qui utilisent des systèmes de filtration. « Les gros mangeurs parmi les géants ont dû se nourrir de céphalopodes. Ceux qui ont des dents se nourrissaient probablement d’ichtyosaures plus petits et de gros poissons », avance Sander.

Pouvant peser jusqu’à 80 tonnes et mesurer plus de 20 mètres, les ichtyosaures sont considérés comme l’un des plus grands animaux ayant jamais existé. Dotés de corps allongés et de nageoires caudales dressées, ils évoluaient dans le Panthalassa, géant océan primitif formé il y a 4 milliards d’années au début de la Terre.

Ils sont apparus il y a environ 250 millions d’années, au cours de la période du Trias moyen (il y a environ 252 à 201 millions d’années), peu de temps après la grande extinction de la fin du Permien. Certains représentants de cette espèce, plus petits, ressemblant à des dauphins, ont, eux, survécu jusqu’à il y a 90 millions d’années. Mais ceux ayant évolué pour devenir gigantesques se sont éteint il 200 millions d’années. Peu de fossiles de ce genre ont été découvert jusqu’ici. « Un grand mystère » pour Martin Sander.