La société Lake3D a élaboré une technologie d’impression dentaire novatrice pouvant produire des dents et des prothèses de haute qualité dans la bonne couleur. L’entreprise, installée sur le campus High Tech d’Eindhoven et de Brightlands Chemelot aux Pays-Bas, espère présenter ses premiers produits avant la fin de l’année, selon le portail d’information Innovation Origins.

Avec une équipe d’une dizaine de spécialistes, parmi lesquels des chimistes, scientifiques des matériaux et ingénieurs, la société a développé cette technologie innovante, en consultation avec des laboratoires dentaires.

Minuscules gouttelettes

L’aspect novateur de la technologie réside dans le « jet de matière ». Elle peut combiner plusieurs matériaux et les imprimer dans n’importe quelle couleur. Le matériau utilisé, au départ sous forme liquide, est ensuite projeté et durci couche par couche sur un substrat à l’aide de minuscules gouttelettes jusqu’à ce qu’il ait la forme désirée. Chaque couche est composée de millions de gouttelettes mesurant trente picolitres, chacune pouvant contenir un matériau différent, précise Innovation Origins.

La complexité de la couleur d’une dent, la variété des nuances et des transparences ne sont pas facilement reproductibles par une imprimante. En combinant des gouttelettes de différentes couleurs, Lake3D se targue de reproduire parfaitement l’apparence d’une dent et d’imprimer des dents dans n’importe quelle couleur. La société peaufine à l’heure actuelle sa technologie en collaboration avec des prothésistes dentaires.

La condition préalable pour l’impression dentaire 3D de prothèses est que le matériau puisse être transformé en un liquide que les têtes d’impression soient capable de traiter en gouttelettes. Pour les dents, les matériaux céramiques peuvent être employés, tandis que les matériaux polymères peuvent être utilisés pour les prothèses dentaires.