display banner v2 academic

Remboursements de soins dentaires : le succès du panier 100 % Santé

Au premier semestre 2021, dans le dentaire, le panier 100 % Santé représentait 51 % du volume des actes, a dévoilé l’UNOCAM le 20 janvier.

Par la rédaction, publié le 07 février 2022

Remboursements de soins dentaires : le succès du panier 100 % Santé

Le 20 janvier, l’UNOCAM (l’Union des complémentaires santé) a publié les conclusions de son premier Baromètre 100% santé. Ce dernier « met en lumière les grandes tendances du déploiement de la réforme « 100% Santé » sur les trois principaux postes de dépenses des assurés, équipements optique, aides auditives et prothèses dentaires ». Résultat des courses pour le dentaire : le panier 100 % Santé représente au premier semestre 2021 plus de la moitié du volume des actes : 51%. Les paniers “maîtrisé” et “libre” constituent quant à eux respectivement 20 % et 29 % de ces volumes. Ces données ont été comparées au premier semestre 2019 et non à celles de 2020, la crise sanitaire ayant brouillé les pistes.

Pendant cette période, les remboursements des OCAM (Organismes complémentaires d’assurance maladie) ont progressé de 60 % pour le dentaire (de 1,241 à 1,988 Md€). La dépense totale a, elle, augmenté de 28 % (de 2,765 à 3,549 Md€). Sur l’ensemble des paniers, le reste à charge moyen par assuré a diminué de 75 € entre ces deux périodes. La dépense moyenne a augmenté de 107 € (passant de 862 à 969 € en moyenne par bénéficiaire) mais les prises en charge ont progressé (+26 € par l’Assurance maladie obligatoire et +156 € par les OCAM).

Sur tout 2021, les organismes complémentaires ont financé 78 % du panier 100 % Santé. Dans ce dernier, le montant moyen par acte est de 290 €. Les OCAM prennent en charge 227 € et l’Assurance maladie 58 €. Le reste à charge n’est donc plus que de 5 € pour le patient.

« Un succès »

Tous secteurs confondus, les OCAM ont financé 56 % des dépenses totales au premier semestre 2021, soit 4,2 Md€. Une augmentation de 3 points par rapport au premier semestre 2019 où elles avaient financé 3,3 Md € (55%). Sur l’offre 100 % Santé, concernant les aides auditives et l’optique, elles ont respectivement pris en charge 72 % et 80 % des dépenses.

Et Marc Leclère, le président de l’Union, s’enthousiasme : « Les résultats de cette première enquête témoignent du succès de la réforme “100% Santé”, notamment pour les aides auditives et les prothèses dentaires. Ce succès a été rendu possible grâce à l’engagement des organismes complémentaires qui assurent la majeure partie du financement de la réforme. Nous continuerons à analyser ces données afin de confirmer l’amélioration de l’accès aux soins pour nos assurés, objectif premier de cette réforme. »

« Il conviendra de vérifier si ces tendances se confirment à l’occasion de la prochaine enquête qui portera sur l’ensemble de l’année 2021 et dont les résultats sont à paraître au printemps 2022 », conclut le rapport.