display banner v2 academic

Retraite des indépendants : l’UNAPL s’inquiète du revirement du Gouvernement

Suite au rétropédalage du Gouvernement sur la retraite des indépendants, l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) l’appelle à tenir ses engagements.

Par Linda Lam, publié le 25 juillet 2023

Retraite des indépendants : l’UNAPL s’inquiète du revirement du Gouvernement

Le Gouvernement avait promis des mesures fortes pour améliorer le droit à la retraite des indépendants (dont les professions libérales). Mais il a brusquement fait machine arrière.

Une injustice fiscale pour les indépendants

Les principales avancées devaient porter sur une révision des modalités de calcul des cotisations des indépendants ainsi que sur la mise en place d’une équité contributive avec les salariés par une réforme de l’assiette CSG. Mais par souci d’économies, le ministère des Comptes publics a rétropédalé.

Dans son communiqué de presse du 19 juillet 2023, l’UNAPL dénonce ce recul alors que les mesures devraient figurer dans le prochain Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) en 2024.

Le revirement de Bercy contesté

Pour Michel Picon, le président de l’UNAPL, la décision du Gouvernement est incompréhensible : « Des engagements forts ont été pris à l’occasion de la réforme des retraites pour les indépendants et des garanties nous ont été données. Nous n’acceptons pas ce revirement de la part du ministère des Comptes publics qui ne saurait être justifié par des motivations budgétaires alors que les chiffres sont connus depuis 2019 ! »

Dans le cas où le Gouvernement ne respecterait pas ses engagements, l’organisation patronale affirme qu’elle « emploierait tous les moyens pour empêcher son application et contesterait son caractère inique auprès des plus hautes juridictions ».